Coopération Territoriale

Depuis 2009, Lacaze aux sottises mène un large travail de territoire en s’associant à de nombreux acteurs. Basé principalement sur le Pays Lacq – Orthez – Béarn des Gaves - 114 communes pour 77 000 habitants, notre champ d’intervention – local, départemental, régional, s’étoffe au rythme des partenariats et des sollicitations.La co-construction est un choix fort dans notre développement car elle renforce notre ancrage territorial et inscrit notre projet dans la durabilité. En s’associant à des partenaires les plus divers - institution, association, coopérative, structure spécialisée, cette démarche contribue au vivre ensemble, à l’ouverture sur le monde ainsi qu’au croisement des publics pour favoriser la mixité sociale, intergénérationnelle et multiculturelle. Ce projet de coopération territoriale se met en place chaque année, au cas par cas avec nos partenaires. Il nécessite un travail de fond, de longue haleine, un tissage de relations de qualité entre acteurs issus de milieux parfois très différents. La création de communs commence dès la première rencontre avec les partenaires.

ITINERANCE

Spectacle vivant

L’itinérance est une des pierres angulaires de notre action car elle permet un véritable maillage culturel du territoire. Nous apportons le spectacle vivant au plus près des habitants, au plus près du monde rural à travers les arts de rue et notre chapiteau. Pour chaque projet, nous investissons un lieu différent.

TIERS - LIEU

Developpement durable

Après avoir sillonné son territoire pour aller au devant du monde rural, Lacaze aux sottises invite la population locale et plus largement tous les publics à investir la Maison LAcaze, un corps de ferme du XVIIIe siècle rénové selon des méthodes éco-responsables. Situé à Orion, au coeur du Béarn, à mi-chemin entre Salies de Béarn et Orthez, Navarrenx et Sauveterre ou encore entre Pau et Bayonne, notre tiers-lieu se veut être un espace de vie sociale, de partage, de convivialité et de vivre ensemble afin de contribuer au dynamisme et à l’attractivité du territoire, de lutter contre l’isolement et la fracture sociale - bien présents en zone de revitalisation rurale où peu de lieux de convivialité existent.

PROJET EN RÉZO’NANCE

Lacaze aux sottises s’inscrit dans de nombreux réseaux professionnels

Spectacle Vivant

En local

> Un nouveau collectif d’acteurs culturels en milieu rural - Arts pluriels - Chacam - Morlanne sur la place - Tempête d'idées - L'union fait la jongle - Les Triporteurs -  Le Pingouin alternatif - qui se lance dans l’organisation d’un nouveau rendez-vous populaire Le Festi'Chap, un festival à dominante musicale sous chapiteau 

En région

> Les FR, les Fabriques Réunies - 6 structures - CNAREP sur le Pont (17), Liburnia - Fest’arts (33), Musicalarue (40), Graine de Rue (87), Hameka (64), Lacaze aux sottises (64) - qui se fédèrent pour travailler collégialement autour de la création dans l’espace public. 

> Grand’rue, la Fédération des Arts de la rue de la Nouvelle Aquitaine rassemble les professionnels dans leur diversité et forme un collectif de compétences actives et plurielles. La Fédération défend une éthique et des intérêts communs liés à la spécificité de création dans l’espace public.

En national

> Le Syndicat des cirques et compagnies de création  qui défend une politique publique en faveur de l’art et de la culture qui, dans le spectacle vivant, s’appuie sur les quatre piliers que ce sont le cirque, la danse, la musique et le théâtre ainsi que les droits des salariés de ces secteurs d'activité.

 

Développement Durable

En local

> Les tiers-lieux du Béarn des Gaves : La Station, la Fab’rique et l’Épicerie sans fin et Lacaze aux sottises rédigent une charte pour définir des objectifs collectifs, un socle de valeurs et mettre en commun des compétences, des activités et des outils de communication... Une autre façon de coopérer.

En département

> Le CPIE Béarn - l’association « Environnement et Développement Durable en Béarn » est un réseau d’associations, œuvrant pour une éducation à l’environnement vers un développement durable de tous les publics.